La troisième édition du Prix pour la recherche en éducation en Afrique (PREA) est maintenant terminée !

Abidjan (Côte d’Ivoire), le 29 avril 2020 - Lancée vers la fin de l’année 2018, la troisième édition du Prix pour la recherche en éducation en Afrique (PREA) vient de s’achever.

Toute comme les précédentes, cette édition des travaux de recherche du PREA a porté sur un large éventail de domaines thématiques, mais les thèmes suivants ont fait l’objet d’une attention particulière : le développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP) ; le développement et l’éducation de la petite enfance (DPE) ; les technologies de l’information et de la communication (TIC) ; la science, la technologie et l’innovation (STI) ; le genre ; les besoins éducatifs spéciaux ; la formation et le développement professionnel des enseignants ; et la profession enseignante . Le Prix a également mis l’accent sur l’éducation, la formation et le renforcement des capacités dans les cinq domaines prioritaires de développement de la Banque africaine de développement, dénommés les « Cinq grandes priorités » : énergie, alimentation et agriculture, industrialisation, intégration continentale et amélioration de la qualité de vie des populations.

Quatorze (14) chercheurs et spécialistes de l’éducation africains et africanistes travaillant dans des universités, des centres ou organisations de recherche, des institutions panafricaines et des banques multilatérales de développement basées en Afrique et dans d’autres régions du monde ont constitué les jurys du Prix. Sur la base d’un processus d’évaluation rigoureux, les trois (3) chercheurs africains et une (1) institution africaine suivants ont été sélectionnés pour le caractère distinctif de leurs recherches sur les politiques et pratiques éducatives en Afrique et pour avoir créé l’environnement institutionnel favorable à de telles recherches :

  1. M. Reda Weldemariam Nigusse (chercheur émergent en éducation) ;
  2. Dr. Moses Waithanji Ngware (chercheur en éducation chevronné) ;
  3. Prof. Peter L. Barasa (mentor émérite de chercheurs en éducation) ;
  4. L’Université virtuelle africaine (UVA) représentée par Dr. Bakary Diallo (environnement institutionnel favorable à la recherche en éducation).

Pour avoir de plus amples informations sur les lauréats, veuillez consulter le site officiel du PREA : eraa.adeanet.org

Organisé par l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) et l’Institut africain de développement (ECAD) du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), avec le soutien financier de la Coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC), le PREA vise à promouvoir une recherche de qualité en éducation, produite par les universités, les centres de recherche et les réseaux de recherche africains.

Ce programme est fondé sur la conviction que la recherche en éducation est essentielle au bon fonctionnement des systèmes éducatifs africains. En effet, la recherche fournit aux décideurs les informations dont ils ont besoin pour orienter les politiques, mener des réformes et améliorer la qualité, l’équité, la pertinence et l’efficacité de leurs systèmes d’éducation et de formation. Toutefois, la recherche en éducation en Afrique demeure limitée et sous-utilisée. Au nombre des principaux facteurs qui expliquent cette situation, figurent l’inadéquation de l’environnement institutionnel pour la recherche en éducation et la faible participation persistante de l’enseignement supérieur au processus d’élaboration des politiques.

Fort de ce qui précède, le PREA poursuit les objectifs suivants :

  • renforcer le lien entre la recherche en éducation et l’élaboration des politiques et les pratiques éducatives en Afrique ;
  • encourager et soutenir les chercheurs basés en Afrique et leurs institutions à produire et à diffuser des recherches rigoureuses et pertinentes qui stimulent l’élaboration de politiques innovantes pour l’Afrique ;
  • faciliter l’interaction entre les chercheurs et les décideurs politiques, afin de promouvoir l’utilisation systématique des résultats de la recherche aux fins de la formulation, de l’opérationnalisation, de la mise en œuvre et de l’évaluation des politiques ; et
  • Assister dans l’identification de chercheurs compétents pour fournir des contenus au Centre de connaissances de l’ADEA.

L’objectif in fine du PREA est d’institutionnaliser une culture de la recherche de qualité qui contribue tant à une prise de décision éclairée qu’à la mise en œuvre efficace de réformes et de pratiques prometteuses en Afrique.

Pour avoir de plus amples informations, veuillez contacter :

  • Raky Gassama, Responsable de la gestion du Savoir, ADEA, Tél : (+225) 20.26.12.07, Courriel : [email protected]  
  • Susan Emiko-Coulibaly, Responsable du renforcement des capacités, ECAD/BAD, Tél :(+225) 2026 31 90, Courriel : [email protected]

Pour les demandes de renseignements sur les médias, veuillez contacter : 

  • Stefano De Cupis, Chargé supérieur de la communication, ADEA, Tél : (+225) 20.26.42.61, Courriel : [email protected]  

 


 

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est la voix de l’éducation en Afrique et représente un réseau clé des ministères de l’Éducation. Elle joue un rôle important dans l’espace de l’éducation en tant que rassembleur, créateur de connaissances et forum de dialogue politique, travaillant par l’intermédiaire de ses Pôles de qualité inter-pays (PQIP) et de la Task force sur la gestion de l’éducation et le soutien politique. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens d’élaborer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable.

http://www.adeanet.org

À propos de l’ECAD

Visitez le site https://einstitute.afdb.org

À propos de la BAD

Visitez le site http://www.afdb.org

À propos de la KOAFEC

Visitez le site  http://www.koafec-conference.org